Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2010

Et si on passait au salon (là-dis-donc)

12 salon.jpgA l'heure où je termine les travaux d'aménagement (12 octobre 2010 soit 1 an pile après l'achat du camping car), je ne suis sûr de rien quant aux options prises.

Fallait-il garder le camping car pour ce qu'il est (une sorte de tente à moteur où l'on fourre 1 maillot de bain et 3 serviettes avant de partir à la mer, ou, comme je l'ai fait : une résidence secondaire à roulettes ?

pIMG_1675.jpg

Finirai-je par me lasser d'un intérieur trop personnalisé qui me suit partout où j'essaye de m'enfuir ? Valait-il mieux conserver, au contraire, un intérieur impersonnel qui laisse la part belle aux nouveaux chapitres traversés ?

k

J'ai fini par penser que lorsqu'on voyage, il vient toujours un moment où il nous manque quelque chose. La famille, les amis ? Je ne crois pas. Après tout, ne sont-ils pas toujours là dans nos pensées ? Quelque soit la distance qui nous sépare. On ne pourrait vivre sans cela. Je vous aime.

d

Non, je crois que ce qu'il nous manque, plus matériellement, c'est notre plumard, nos bouquins, notre musique, notre planche à dessin, notre bureau, nos bricoles qui jalonnent et révèlent notre vie entière. Notre travail. Notre raison de vivre.

"On est riche de tout ce dont on peut se passer" disait Confucius...

o

Tout ce que je suis, tiendra dans ces 20m².      C'est déjà une bonne réduction non ?

 

o

sLes premières idées ne sont pas (toujours) les meilleures !

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb.jpg

A force de tout essayer sur l'ordi, je retiens les couleurs des fauteuils : chocolat et mika (crême). Et puis cet indéfinissable envie d'un petit goût d'Orient Express allaient me mettre sur la voie... de la raison de la passion !

fichier zebre[2].jpg

Scan10073.jpgLe projet d'une activité photographique itinérante et par conséquent d'un habitat à roulettes, date d'il y a 30 ans, à l'occasion d'un voyage en Afrique Occidentale. A l'époque j'avais aménagé une 205 Peugeot... (cf "au début il y a la route")

Je disposais alors : d'un poste de pilotage, d'une chambre à coucher, d'une salle à manger, d'un bureau pour la machine à écrire et d'un jardin de 250 millions d'hectares.

P1000141.jpgEn souvenir de cette époque, et pour boucler la boucle car j'adore la satisfaction de l'accomplissement, il était finalement tout naturel de graver cet illustre passé d'explorateur (et de planteur...) dans le pommeau de mon bâton de vieillesse...

Une occasion de ressortir les gri-gris ramenés des aventures broussardes et savaneuses, comme ce python (merci zabeth).

IMG_3040.jpg

Ma 4ème maison à roulettes n'aura rien à voir avec les trois premières. Sauf le jardin.

 

Hého, hého, on rentre du boulot

plan nu copie.jpg

le SALON !

La couleur des murs sera la couleur clair des fauteuils, les éléments de mobiliers, leur couleur foncée...

Gri-gris "anti-mauvais esprits", "fécondité" (créativité), et autres souvenirs de voyages ou cadeaux des copains (merci les JJ, Martine, France, Danièle & JP...) trouveront aussi leur place dans le tombeau (vieille tradition celtique, on ne peut pas tout renier quand même...)

Sachant que l'on partait de ça :

IMG_1635.jpg

pagaie...pagaie ! D'abord : la cloison pour séparer la cabine...

Sans titre-3.jpg

IMG_2980 2.jpgL'idée d'implanter des "branches" est née à ce moment là.

Cela donne un mouvement permanent dans l'habitacle. De plus cela permet de séparer l'entrée/cuisine et le salon sans trop obscurcir. Sur la table du bureau, "poussant" à travers celle-ci, les branches cachent un peu le matos quand l'heure est au repos !

"Niches à poussière" ? Niche à lumière surtout ! Ces rameaux ont un chic pour attraper les rayons du soleil par le lanterneau...

Ainsi seront-ils.

Sans titre-5.jpg

Merci à Feustay de m'avoir procuré cette magnifique trame de zèbre, et aussi de m'avoir aidé à la poser ! Il est plein de ressources ce garçon pour votre déco intérieure. N'hésitez pas à le contacter.

Vous pouvez cliquer sur sa carte... un peu au-dessus là ==>

Sans titre-4.jpg

Sans titre-5.jpg

Sans titre-7.jpg

IMG_0645.jpgPlus une table est grande, plus il y a de choses à ranger quand on met le contact ! Je décide donc de la raccourcir de 30 cm !

Cette disposition ménage un espace supplémentaire dans la cellule : pour se croiser, plier les genoux en position assise, nouer ses lacets, se vautrer devant la télé, etc... etc...

La partie restante est néanmoins conservée comme rallonge pour les repas de famille...

A propos de famille : Babeth a hurlé en découvrant les pompons ! " ça fait beauf ! Et pourquoi pas madame Irma ? Je ne monterai jamais la-dedans !" Bon on verra dans le temps si on les laisse... Faudra-t'il choisir entre Babeth et les pompons ?

IMG_3036.jpg

Les tissus, nappes, pleds... et pompons, ont été trouvés au "Plaisirs de la maison" au Chateau d'Olonne. Une super adresse qu'il faut découvrir (Icone/contact à cliquer dans la colonne partenaires)

IMG_3037.jpg

Voilà notre salon "trans-Europe-Express" est prêt pour la contre-aventure. Pour devenir ce petit bout de chez soi que l'on peut emmener partout, et qui rassure.

IMG_9647 2.jpgA noter que toutes les photos sont prises stores baissés, au fond d'un garage... Plutôt une ambiance nocturne ! Cela mettait utile pour régler les éclairages, puisque j'ai changé pas mal de choses. Notamment remplacé l'existant par des solutions à base de Led, nettement moins gourmandes en énergie. J'ai néanmoins conservé des éclairages incandescents ou halogènes supplémentaires dans les lieux de vie, les Led procurant une ambiance "bleutée" qui convient mal aux escaloppes milanaises !

d

hérisson 2.jpgA propos d'ambiance nocturne... Petit hérisson a sommeil. Il est tant d'aller se coucher ! "Tous au ch'leuf, demain y'a école" disait mon père en éteignant la télé.

Rendez-vous dans la chambre au prochain épisode.

En tout bien, tout honneur, bien sûr.

suite (click ici)

Commentaires

Lire le blog en entier, tres bon

Écrit par : Proonfonalf | 03/06/2012

Les commentaires sont fermés.